Les fondations

6 juillet 2015 : Chemin d'accès & début du terrassement

Et voilà ! Première pierre du chantier : l'implantation. Elle est réalisée par le maçon et vérifiée par le conducteur de travaux.

 

Afin de pouvoir travailler en gardant les côtes de la maison, des planches en bois (chaises) sont posées aux angles de la maison en dehors de son emprise. Ainsi il suffit de tracer maison grâce à des ficelles et le terrassement peut commencer.


La planchette horizontale donne la hauteur du carrelage fini du Rez de chaussée. Le terrassier peut ainsi savoir à partir de la coupe, a quel profondeur il doit creuser.

 

Une autre étape est obligatoire, le chemin d'accès. Il est réalisé au centre de la maison afin de facilité de la voirie l'accès au chantier par les camions toupies (béton) et les camions de livraison. Il assure le bon déroulement du chantier car il offre un accès propre en toutes saisons à la construction.

 

Le terrassement débute par le décapage (environ de 30cm) de la terre végétale. Elle est de bonne qualité sur ce chantier, donc elle sera stocké a part des autres terres.


9 juillet 2015 : Décapage complémentaire & terrassement des fondations

Voilà, le terrassement terminé. Les aciers sont près a être posés avant le coulage des fondations. La terre sert de coffrage aux fondations composées de béton armé.

 

Au fond du terrain, les terres sont stockées pour les futur remblais en fin de chantier. Place aux maçons !


10 juillet 2015 : Les fondations

Les fondations sont de type semelles filantes renforcées. Elles sont composées d'une armature de 6 barres qui sont faciles à mettre en place. Sur la photo il manque le calage car les aciers sont protégés de la terre et de l'humidité par le béton. Ils doivent être parfaitement enrobés.

Le jour même le béton est coulé par des camions toupies. La photo a été prise le lendemain. Il est nécessaire d'attendre que le béton sèche afin de prendre un maximum de résistance avant le montage du vide sanitaire.


27 juillet 2015 : Vide sanitaire

Reprise des travaux avant les vacances. Le relief du terrain et la qualité du sol, nécessitent la mise en place de plusieurs rangs. Chaque projet doit être étudié de façon précise. En cas de doute une étude de sol est recommandée.

 

Juste avant leurs vacances, les maçons ont posé la planelle qui sert de coffrage au plancher béton et a garder la même nature de support pour l'enduit extérieur.

 

Bonnes vacances, car reprise des travaux en septembre 2015. La durée des travaux est incluse dans le délai du contrat.


2 septembre 2015 : Plancher béton du vide sanitaire étape 1

Le plancher est composé de plusieurs éléments dont la première étape consiste à poser les poutrelles.

La deuxième étape consiste à utiliser un élément appeler "hourdis" soit en béton (pour la partie garage) ou en polystyrène (pour l'habitation), afin d'isoler le futur sol de la maison. Cette technique utilisée depuis de nombreuses années permet de crée un vide sous la maison, qui limite les remontés humides et isole avec une lame d'air la maison.


C'est également une façon économique, grâce à une rapide mise en œuvre de réaliser un élément important de la maison.

 

Pour ces raisons, ce système de plancher avait sa place dans ce projet de maison à énergie positive. Il a suffit seulement  d'amélioré la résistance thermique des hourdis pour plus d'isolation que pour la norme RT2012 actuellement en vigueur.

 

Au fond sur la photo, les fourreaux et les tuyaux d'eaux usées sont positionnés d'après un plan précis réalisé avant le démarrage des travaux.

Zoom sur les rupteurs de ponts thermiques qui complètent l'isolation du plancher et la liaison avec l'isolation des murs (les doublages).


7 septembre 2015 : Plancher chauffant intégré

En plus de réaliser la première maison à énergie positive en maçonnerie traditionnelle de la Région Centre-Val de Loire, Les Maisons de Loire innovent ! Ils intègrent dans le plancher la diffusion du chauffage basse température. En effet ce nouveau système offre que des avantages.

 

Pas de problème de jambes lourdes ou de circulation sanguine. Le béton coulé diffuse plus facilement la chaleur et il y a très peu d'écart entre la température de la pièce et le sol.

 

Ce système permet d'améliorer la qualité de chauffage et la rapidité de construction.


9 septembre 2015 : Coulage du plancher


Un béton spécial est mis en œuvre pour d'adhérer au mieux avec les tuyaux du plancher chauffant, afin de transmettre le plus possible de chaleur. L'objectif est également d'obtenir une dalle la plus plane possible pour la suite des travaux.

Fin de la première partie de la maçonnerie. Le béton à besoin de prendre sa résistance.


Accès direct aux étapes :

Etape précédente :

Etape suivante :

Passer une étape :